Investissement responsable

Nordic Equities Kapitalförvaltning veille dans son action courante à maintenir la confiance dans son activité et mener une gestion saine. La société de gestion s’efforce d’exercer son activité de manière éthique – respect des bonnes pratiques d’affaires, moralité, action cohérente, éthique, confidentialité et traitement équitable des porteurs de parts.

Des placements responsables sont de longue date au cœur de notre politique d’investissement qui privilégie les intérêts des porteurs de parts. La société est particulièrement vigilante sur les points suivants : armement, travail des enfants, environnement, pornographie, alcool, tabac, jeux, droits de l’homme, corruption et développement durable.

Depuis janvier 2017, Nordic Equities est signataire des Principes d’investissement responsable des Nations Unies (UNPRI).

La société est également membre du forum suédois pour l’investissement responsable, Swesif (Sweden Sustainable Investment Forum).

Les portefeuilles de Nordic Equities sont contrôlés deux fois par an avec le concours de GES international. Cet organisme exerce un contrôle fondé sur un cadre normatif qui part d’un modèle d’analyse reposant sur le principe que toute entreprise a le devoir de se conformer aux normes internationales. Le contrôle GES (Global Ethical Standard Screening) inclut les dix principes du Pacte mondial des Nations Unies dans les quatre catégories de normes Droits de l’homme, Droits des travailleurs, Environnement et Corruption. Sa démarche part d’une veille médiatique quotidienne sur la base de conventions internationales spécifiques et de lignes directrices telles que le Pacte mondial des Nations Unies, les Principes de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales, les conventions des droits de l’homme, les conventions sur le droit du travail, les conventions environnementales, les conventions relatives aux armes. Le contrôle GES identifie les éventuels incidents constatés dans les entreprises (violations), l’information étant assurée sous forme d’alertes régulières par mail. Vient ensuite une analyse axée sur les faits intervenus, la responsabilité de l’entreprise dans l’incident, ce qu’elle fait pour y remédier, les conséquences et les mesures possibles.

Le choix des investissements a lieu principalement parmi de grandes sociétés renommées. Le flux d’information venant des entreprises est substantiel, ce qui facilite la transparence. La société de gestion suit attentivement les entreprises afin d’être prête à agir s’il y a lieu. Par des contacts étroits et réguliers avec les sociétés des portefeuilles, un dialogue actif se poursuit sur les questions de durabilité. La société de gestion écarte résolument les entreprises qui ne sont pas en ligne avec ses orientations de placement. Elle s’inspire du Pacte mondial des Nations Unies, des UNPRI et des Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales qui traitent entre autres des conventions des Nations Unies et des normes internationales. Elle suit et prend en compte l’évolution en matière d’investissement durable. La société de gestion a une responsabilité envers ses porteurs de parts et considère que les investissements durables devrait être avantageux à longue échéance. Jugeant que le souci de la durabilité est essentiel dans une perspective à long terme, elle encourage les entreprises qui s’attachent à mettre l’accent sur ces questions.